mardi 25 octobre 2016

High-tech et patrimoine tarnais


Une expérience intéressante

En compagnie de la Plate-Forme Technologique du lycée Rascol d'Albi, nous nous sommes rendus à Montirat chez Daniel Loupias afin mener des investigations nouvelles sur la petite statue-menhir découverte lors de l'hiver 2015.

Étalonnage








Un léger problème au départ





Un matériel dernier cri





Concentration






Les algorithmes produisent après un balayage une modélisation en 3D.
Scanner cette statue telle était notre ambition, autrement dit, mettre l'oeuvre sous forme de points afin d'en donner un aperçu inédit et vivant à des fins multimédias.


Au bout de deux heures, l'opération était accomplie.

Prochaine étape le fac-similé

Aucune raison de s'arrêter en si bon chemin. Parce que la modestie de ses dimensions le permet, il faudra bientôt donner un contenu, une plastique à l'objet numérisé mais c'est une autre histoire, une histoire en cours.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire